Zéro gloire de Pierre Guénard





Pulsations nostalgiques

Des mots comme des notes qui fusent, qui claquent, qui réveillent nos 20 ans.

Un rythme qui nous percute dès les premières pages et qui ne nous lâchera plus.

Oui, nous sommes propulsés dans son quotidien, celui d’Aurélien, Harry pour les intimes.

Il rêve de gloire en servant des burgers au Macdo la nuit. Et, au lever du jour, les étoiles continuent de briller même quand il doit s’occuper des morts aux pompes funèbres.

Un drôle de quotidien, banal et en même temps pas!

Pris sur le vif, nous suivons ses pas, ses premiers accords de guitares, son bac, ses potes, l’amour, bref la vie.

Une vie anti tout : pas d’héros, juste un mec, pas de choses extraordinaires, juste la banalité du quotidien.

Rien de ouf et pourtant ses mots nous claquent en pleine gueule.

Des mots cash, trash, crus qui nous percutent et qui se révèlent au fils des pages poétiques.

Oui, c’est très particulier, nous sommes à la fois secoués et éblouis.

Zéro gloire, c’est le rien qui espère devenir tout.

Pierre Guénard saisit l’insaisissable, le temps de l’insouciance celui de tout les possibles.

Un texte qui se lit en apnée pour attraper tout son mood.

Un premier roman court qui électrise les premiers sons vers l’âge adulte.

Alors, prêt à découvrir sa voix ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout