Un mariage en été de Beatriz Williams


Un mariage en été de Beatriz Williams est la lecture estivale parfaite.

Romance, mystères, meurtre, personnages charismatiques sans oublier un cadre insulaire avec son phare et des demeures somptueuses sont tous les ingrédients parfaits pour une lecture estivale inoubliable.

Une intrigue qui traverse le temps avec des allers-retours entre 1930 et 1951 à 1969 avec une narratrice à la première personne, Miranda Schuyler (segments de 1951 et 1969), et une trame antérieur avec le personnage de Bianca Medeiro (1930) à la troisième personne.

Nous apprenons très tôt qu’il y a eu une tragédie qui a détruit deux familles pendant l’été 1951, mais le mystère à ce sujet s’accumule au fil des pages.

Les deux familles sont totalement différentes, chacune représente une catégorie sociale. Sur cette petite île au large de Long Island, nous pouvons rencontrer des propriétaires de domaines super riches qui n’utilisent que leurs maisons et leur club très exclusif pour l’été mais aussi des immigrants portugais de la classe ouvrière qui les pêchent et les servent.

Les cultures et les cœurs s’entrechoquent. Histoires d’amour interdites et forcément des conséquences inévitables… Un mariage en été tisse avec justesse les conventions, les préjugés imposés par la société, la famille.

La plume envoûtante de Beatriz William nous entraîne dans son flot de mystères, de secrets et de non-dit. Les pages virevoltent et nous voulons qu’une seule chose : savoir la vérité.

Une atmosphère magnétique nous enveloppe du début à la fin. Le vent claque sur notre visage, les embruns embaument notre cœur, nous vivons à travers les pas des deux héroïnes et nous vibrons à travers leurs péripéties.

Une intrigue qui vous happe dès les premières pages et qui ne vous lâchera plus.

Une lecture 100 % évasion, mystères, parfaite pour cet été.

Alors, prêt à faire votre valise ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout