top of page

Souviens toi des abeilles de Zineb Mekouar

Certains récits nous envoûtent dès les premières pages, nous sommes tout simplement happés par la beauté de ses mots.

C’est le cas de Souviens toi des abeilles qui nous plonge dans son atmosphère où s’entremêlent les couleurs, les odeurs et les mystères de la terre du Maroc.

Nous sommes dans un petit village, Inzerki qui a la particularité d’avoir la plus grande ruche naturelle du monde.

Nous suivons alors les pas d’Anir, un petit garçon de 10 ans qui explore avec son grand père toute la beauté de la nature.

Il découvre comment apprivoiser sa terre où les abeilles sont les reines. Celles-ci n’ont plus de secrets pour lui, il est en symbiose avec elles… Nous suivons les pas d’Anir qui suivent celles de son grand-père…

A travers leurs regards, nous découvrons les silences de la terre, la beauté de la nature mais très vite malgré toute la splendeur, on s’interroge sur la mère. Où est elle ? Que fait elle ?

Au gré du bourdonnement des abeilles, nous l’entendons qui chantonne, toujours le même air.

Une berceuse obscédente qui agace et qui nous interpelle : pourquoi ?

Elle continue, peut importe le regard d’autrui, elle fredonne encore et encore !

Elle est dans notre tête maintenant, il faut qu’on sache !

Évidemment, vous n’en saurez rien de plus ! Mais…

Tout ce que je vous dire, c’est qu’une fois de plus, Zineb Mekouar a réussit à m’attraper le coeur. J’ai encore eu des petites larmes…

Ce texte est juste magnifique où les mots explorent toutes les couleurs de la

Nature et de la Vie.

Une ode à la terre à la fois belle et sauvage, silencieuse et merveilleuse.

Une terre habitée par les secrets de famille, le poids de la culture et des traditions qui rongent à petit feu ce que nous sommes…

Un récit d’une beauté rare où le sombre s’entrechoque avec la lumière pour enfin réveiller tous les silences enfouis sous la terre.

Un texte poignant qui m’a bouleversé et qui me hante encore…

Vraiment, foncez découvrir la plume de Zineb Mekouar, vous verrez, ses mots vous toucheront en plein coeur.

0 commentaire

Comments


bottom of page