Rien n’est noir de Claire Berest

Une palette d’émotions et de sensations

Quand vous tournez les pages de Rien n’est noir de @claireberest @editionsstock , ce ne sont pas des mots qui apparaissent mais des sensations illuminées telle une palette de couleurs.

Chaque titre de chapitre a sa propre nuance de bleu, de rouge, de jaune et de noir. Ils s’étalent et éclatent sous vos yeux. Ici, il est bien question d’une vie exposée sous toutes ses couleurs.

De la passion avec le rouge, de l’éclat incandescent avec le jaune, du gris comme la cendre de Frida. Avec toutes ces carnations, vous ne pouvez que succombez et vivre la vie de Frida Kahlo.

Une vie qui résonne avec les cinq sens exacerbés par l’accident ; le moment où tout bascule pour Frida. Elle n’a que 18 ans lorsqu’elle subit un tragique accident : colonne vertébrale fracturée, un pied broyé, bassin fracturé, abdomen transpercé. Elle souffrira le martyre toute sa vie. Et pourtant, une question nous vient à l’esprit : et si cet accident n’est-il pas l’élément déclencheur de sa création ? Serait-elle devenue l’artiste qu’elle est ? Aurait-elle dévoré la passion à en perdre la raison avec Diego ?

Claire Berest peint avec sensualité sa personnalité hors du commun, une femme libre qui peint selon ses envies, qui voyage et qui croque chaque instant comme non le dernier mais comme le premier. Une femme qui danse avec les couleurs ou comment elle a su apprivoiser son corps.

La plume de Claire Berest est imprégnée de rouge comme la passion et la violence. Derrière ces mots se révèlent la Vie. Une histoire volcanique entre deux êtres aux physiques antinomiques qui réveillera des éruptions explosives. De l’amour à la souffrance, il n’y a qu’une demi-teinte entre les deux…

Mais au-delà de la passion entre Frida Khalo et Diego Rivera, Claire Berest dessine une époque haute en couleurs. Nous croisons à travers ces esquisses Breton Picabia, Trotsky (l’amant de Frida). Avec son pinceau plume, Claire Berest nous invite au voyages. Entre Mexico et New York,nous respirons les couleurs avec Frida.

Rien n’est noir est un hymne à la Vie. Un roman coloré qui nous souffle au creux de l’oreille une palette d’émotions. Une plume éclatante qui réveille notre sensibilité et qui dévoile nos propres couleurs

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie