Paradis perdu d’Eric-Emmanuel Schmitt


Il n’y a que lui pour relever un défi littéraire hors norme, raconter 8000 ans d’Histoire.

Nous pensons avoir tout lu de lui et il arrive encore à nous surprendre, à nous éblouir.

Oui, Eric-Emmanuel Schmitt est un conteur hors pair.

Il a le don de nous emmener avec lui vers un chemin que nous n’avons pas forcément envie d’emprunter.

Oui, je ne suis pas très friande des récits historiques et pourtant avec lui tout est possible.

Il nous tend la main, impossible de la lâcher.

Ses mots nous captivent, nous attrapent et nous happent. Des mots qui vivent et qui nous susurrent avec délicatesse « viens je t’emmène, ferme les yeux, oublie tout ».

Et, nous partons à la rencontre de l’Histoire, notre histoire.

Nous suivons les pas de Noam, un personnage qui traverse le temps. Il découvre à Beyrouth notre société contemporaine, les problématiques climatiques, le monde cours vers sa fin...

Une finalité qui le ramène dans une de ses vies antérieures où il est le témoin d’un événement majeur : le grand déluge.

Un moment qui annonce que demain ne sera plus comme hier, la fin d’une époque et d’une nouvelle ère.

Noam décide d’écrire son histoire, l’Histoire de l’humanité.

Noam est comme un passeur, il traverse les époques, le temps, ses cycles et ses mêmes problématiques dominés pour la plupart par nos peurs.

Un passeur qui témoigne sur ce qui était mais aussi sur ce qui est.

Le temps est dilaté et à travers ses mots nous prenons conscience que nous sommes tous reliés les uns avec les autres quelque soit l’époque.

La force d’Eric-Emmanuel Schmitt est de nous captiver au fils des pages tout en nous transmettant ses recherches, son savoir. Et c’est juste passionnant !

Difficile de s’arrêter ! Nous sommes immergés dans son voyage avec une seule idée en tête, découvrir la suite, la prochaine destination.

Alors, prêt pour le grand départ ?

Et vous, quel est votre roman préféré d’Eric-Emmanuel Schmitt ?

0 commentaire
Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie