Papi Gaga de Márcia Abreu


Hello les moustaches, aujourd’hui c’est dimanche alors place à la jeunesse.

Je vais vous parler d’un livre touchant, drôle. Une histoire qui vous souffle délicieusement dans l’oreille :« viens on rembobine le temps ».

Tu sais cette époque insouciante où tu avais le temps pour faire particulièrement des bêtises. Et pas avec n’importe qui, avec the complice, ton papy.

Ce livre qui nous replonge dans ces moments fabuleux, c’est Papi Gaga de Márcia Abreu @lajoiedelire

Toc toc, la porte s’ouvre. Jérônimo alias Jé,nous accueille. Il vit avec son père, sa mère mais aussi avec Claudia, l’employée de maison. Ce joli petit monde vit en harmonie. Jusqu’au jour où patatras, le changement s’invite à leur demeure. ils recueillent le grand-père. C’est papi Ga et il perd un peu la tête. D’ailleurs, Jé, son petit fils, le surnomme Papi Gaga. Ben oui, c’est plus drôle. Jé et Papi Gaga sont complices comme jamais. Ensemble, ils font des combats d’épée, s’amusent et rient. Oui papy Gaga a ses expressions qui font rire Jé.

Ces moments complices, c’est aussi l’occasion pour papy Gaga de parler avec nostalgie à son petit fils de Boa Esperança. Un lieu chargé de souvenirs et bien sûr un sujet qui énerve les parents... Ces derniers sont invités â’un mariage. Claudia doit rester s’occuper de papi Gaga et de Jé mais cela ne l’enchante guère car elle aimerait beaucoup aller à une fête. Elle finit par les laisser seuls en leur ordonnant de rester bien sages à la maison… Abandonnés mais heureux, les deux complices décident alors de partir en train pour Boa Esperança… Une aventure complètement dingue commence.

Papi Gaga est un texte court et pourtant il réussit à réveiller avec force notre enfant intérieur. Porté par la voix de l’enfant, le ton sonne juste et nous fait retomber avec magie dans nos propres souvenirs. Les illustrations vintage sont distillées entre les chapitres et éveillent en nous la nostalgie.

Tic Tac, Tic Tac, je revois mon grand-père actionnant la pendule du salon avec la petite clé doré. Un geste délicat, tendre qui faisait au quotidien. Le temps reprenait son court, le balancier rythmait la journée. Une illusion de contrôler le temps car à tout moment, nous rions et nous faisions tout l’inverse de ce que mes parents attendaient.

L’heure pour faire les devoirs n’existait pas. L’heure du repas oui, mais tellement plus drôle de manger du chocolat avant.

L’heure de se coucher oui, mais pas avant de faire de longues partie de belotes.

Des petits moments gravés dans le cœur où tu te dis ce serait tellement bien que la pendule s’arrête précisément là pour vivre éternellement ces instants.

Papi gaga est un petit trésor qui j’en suis sûre ravivera votre coeur. Une lecture pour les petits et pour les grands, à partager sans modération  avec vos enfants.

Tic tac, c’est à vous maintenant de remonter

en arrière les aiguilles de votre montre. Alors quel est votre plus beau souvenir avec votre papy ?


Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie