Pachinko de Min Jin Lee


Première lecture dans le cadre des lectrices Charleston et je dois dire qu’elle restera gravée dans mon cœur.

Il s’agit de Pachinko de Min Jin Lee, une histoire magistrale qui retrace une saga familiale sur quatre générations en Corée puis au Japon.

Saviez-vous que le Japon avait annexé la Corée au 20è siècle?

Pachinko dresse une facette de l’Histoire jusque là inconnue à mes yeux.

Véritable découverte, nous apprenons que la Corée est un genre de colonie japonaise, comme l’a pu l’être l’Algérie pour la France.

Les mêmes problématiques d’intégration se posent.

Les coréens sont traités comme des citoyens de seconde zone.

Et c’est sur cet angle que traite Pachinko : comment survivre dans un pays qui ne vous accepte pas ?

Comment se construire face à tous les obstacles ?

Des destins bousculés comme les billes utilisées dans la machine du Pachinko, jeu de hasard.

Ce ne sont pas les personnages qui maîtrisent leur destins mais le jeu qui les contrôlent.

Ainsi, la petite famille de Sunja est baladée comme une bille de pachinko, au gré des évènements historiques et du bon vouloir de ceux qui croisent leur route.

Un récit qui pousse à la réflexion sur ce qui est moral ou pas, sur nos propres retranchements par rapport à notre éducation et sur la difficulté de s’en défaire.

Pachinko nous dévoile toute la cruauté, la souffrance de leur quotidien.

Et pourtant, derrière l’obscurité se dévoile une tonalité éclatante de beauté. Le sombre s’entrechoque avec un halo lumineux.

Des mots purs qui nous révèlent avec justesse l’âme de chaque personnages mais aussi celui d’un peuple délaissé, maltraité par l’Histoire.

Pachinko éveille notre regard sur toute une partie de l’Histoire jusque là étouffée.

Une fresque magistrale, impossible à lâcher où notre cœur s’accroche à chacun de leurs pas.

Une lecture bouleversante qui vous marquera à tout jamais.

Alors avez-vous envie de plonger dans l’Histoire de cette famille hors norme ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout