Né d’aucune femme de Franck Bouysse


Ni un thriller, ni un policier, c’est un guet-apens émotionnel , une peinture sur la cruauté humaine à son paroxysme. Un tableau violent des relations maitre-serviteur, le destin tragique d’une jeune paysanne au XIXème siècle.

Chaque personnage s’exprime tour à tour.

C’est l’histoire de Rose dont la vie bascule lors de ses 14 ans .

C’est la découverte troublante de Gabriel, un jeune curé, appelé pour bénir le corps d’une défunte dans un asile pour femmes. Il trouvera plusieurs cahiers cachés dans le cercueil. Cahiers qui relatent la mésaventure de cette femme. La vie du prêtre en sera bouleversée.


C’est aussi l’histoire d’Edmond et d’Onésime, honteux de courber l’échine devant le maître, mais on leur dit que les remords n’accablent que les faibles…

Et puis ce curieux médecin ? que vient il faire dans ce drame ?

Ils ont tous eu le malheur de croiser le chemin du maitre de forge et de sa vieille mère aussi mauvais l’un que l’autre.




Ce livre a été un énorme coup de cœur et j’en attendais forcément beaucoup en l’écoutant. 

La magie n’a pas opéré. Sûrement, trop d’attentes, je suis passée à côté de son écoute.

Je ne peux que vous le conseiller de le lire et si ce n’est pas le cas vous pouvez l’écouter car vous serez forcément subjugué par ses mots.

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie