top of page

Monstres de Frédéric Richaud

Monstres, ils sont là, parmi nous !

Qui sont-ils ? Comment les qualifier, par leurs physiques, par leurs esprits, par leurs coeurs sombres ?

Qui sommes-nous pour dire « monstres ! » ?

Ici, Monstres de Frédéric Richaud nous plonge au 17ème siècle et nous raconte le destin hors norme d’une apothicaire.

Oui, ici nous suivons les pas de Catherine Beauvais, dite Cateau la borgnesse.

Sa naissance a scellé son destin, un physique difforme, ignoble aux yeux de tous.

Elle est rejetée par les siens et contre toute attente, elle crée un lien indéfectible avec sa grand-mère.

Cette dernière lui transmet tout son savoir, des connaissances rares celui des plantes et leurs bienfaits pour la santé.

Elle développe ainsi un don, rien ne lui échappe et crée elle même ses potions et ses clystères. Un savoir qui ira jusqu’aux oreilles du royaume. Elle gagnera ainsi la confiance d’Anne d’Autriche et lui prescrira ses remèdes pour soigner ses maux de ventre.

Qui aurait pu croire que cette « chose abjecte » serait parmi les « grands » et déambulerait dans les couloirs du Louvre.

Qui aurait pu penser qu’elle irait aussi loin et tisserait une relation intime avec sa majesté ? Personne n’aurait miser sur elle, un monstre !

Et pourtant… Elle est là, parmi eux !

Eux, qui vivent dans les palais ornés de feuilles d’or.

Eux qui projettent une image parfaite pour les apparences.

Eux où derrières les sourires, se cachent l’hypocrisie, les stratégies…

Eux qui humilient, rabaissent ceux qui sont différent d’eux…

Alors qui sont vraiment les monstres ?

Tout au long des pages, nous découvrons les coulisses du royaume.

Nous découvrons l’envers du décors et c’est juste passionnant.

Une plume qui décortique avec brio le jeu des apparences.

Un récit court, lu d’une traite et qui nous révèle que les monstres se dissimulent derrière un sourire alors méfiez vous des apparences !

Ce livre est une pépite, vous verrez, une fois commencé, vous ne le lâcherez plus !

Alors prêt à découvrir les monstres ?

0 commentaire
bottom of page