Meurtres sans ordonnance de Charles Graeber


Effroyable

Accrochez-vous, Cookie a lu un true crime sur l’un des plus grand tueur en série.

Et, histoire de ne pas fermer l’œil, il l’a lu le soir !

Alors, qui est il ?

Nom : Cullen

Prénom : Charles

Profession : Infirmier pendant 16 ans dans 9 hôpitaux différents.

Signe particulier : Aucun, il se fond dans la masse. Il est comme vous et moi, enfin juste d’apparence …

Activité : Pendant 16 ans, il a injecté des médicaments en surdose afin de tuer ses patients.


Un portrait qui fait froid dans le dos et pourtant, ce n’est pas ça le pire !


Oui, pendant 16 ans, entre 1988 et 2003, Charles Cullen a semé la mort dans 9 hôpitaux sans être inquiété. Les institutions américaines ont fermé les yeux pour protéger leurs images.

Face aux soupçons et aux preuves évidentes, les administrations hospitalières sont restés muettes.

Elles ont tout fait pour dissimuler les actes de Cullen.

Il a fallu des années pour que l’alerte soit enfin lancée et qu’une enquête soit déclenchée.

Le constat est terrifiant.

Cullen a tué plus de 400 personnes.

Le nombre de victimes aurait pu chuter si les hôpitaux avaient choisi l’intérêt de leurs patients et non les leurs !

Au fils des pages, j’ai été choquée, outrée.

Impossible d’imaginer autant de failles dans l’administration et pourtant c’est la réalité.

Le réel dépasse bien la fiction.

Charles Graeber, journaliste d’investigation nous raconte cette histoire hors norme accompagné de rapports de police, d’interviews des principaux protagonistes de l’affaire, dont Cullen lui-même.

Une enquête terrifiante qui nous laisse sans voix et qui nous interroge sur les responsabilités de l’administration hospitalière où seul le chiffre d’affaire

compte !

Une fois le livre terminé, nous ne sommes pas prêt de mettre un pied à l’hôpital (de base c’est pas ce qu’on préfère mais là …) et ce n’est pas ma binôme de LC @manonlitaussi qui vous dira le contraire !

Meurtres sans ordonnance sera bientôt adapté sur Netflix, de futures nuits blanches pour Cookie !


Alors, prêt à découvrir l’enquête ?

Aimez-vous les true crimes ?

0 commentaire