Maritimes Sylvie Tanette


Il y a des livres qui nous emportent dans leur sillage dès les premiers mots.

Des mots qui s’échappent du texte et qui ont le pouvoir de prendre corps.

Nous ne sommes plus de simples lecteurs mais acteurs, nous vibrons au cœur du récit.

Maritimes de Sylvie Tanette nous embarque dès les premières pages.

Nous sentons le vent qui claque sur notre visage, le soleil qui réchauffe notre corps. Une atmosphère solaire qui nous enveloppe au fils des pages.

Sensation de bien être, nous sommes bien sur cette île perdue en Méditerranée. Loin des bruits du continent, les journées paisibles défilent.

Un vieil homme assis sur un banc face à la mer se souvient.

Un visage lui revient, celui de Benjamin, l’inconnu qui débarque sur leur île.

Il est en fuite, tout le monde se doute du pourquoi et pourtant personne ne l’interroge.

Bienveillance et quiétude règnent sur l’île contrairement au continent qui est frappé par la dictature.

Aucun bout de terre n’est à l’abri de la haine de l’homme...

Maritimes est un texte court mais d’une puissance rare.

Chaque mot est une sensation, un son qui réveillent en nous ce que nous avons de plus précieux : l’amour, la liberté ou comment lutter contre la tyrannie.

Ce texte est d’une grande beauté.

Son atmosphère mystérieuse, proche de la mythologie nous insuffle délicatement que la nature est plus forte que tout.

Maritimes fait parti de ces rares livres que je relirais.

Avis aux amoureux des mots, ce texte est fait pour vous.

Alors, prêt à voyager ?

1 commentaire