M’assoir cinq minutes avec toi de Sophie Jomain


La différence, juste un mot qui a le pouvoir de creuser l’écart.

Oui, juste un mot qui éclate nos vies et qui crée un peu plus chaque jour de la distance entre deux êtres qui s’aiment.

Un mot qui dicte la norme, les conventions de la société ou comment nous devons ajuster notre quotidien pour se faire accepter.

Un mot qui desserre les liens.

M’assoir cinq minutes avec toi de Sophie Jomain traite avec justesse le handicap, en l’occurrence l’autisme d’une enfant, Pauline.

Comment la maladie bouleverse le quotidien d’une famille.

Le sujet est abordé avec délicatesse et bienveillance. Nous ressentons derrière la plume de Sophie Jomain tout l’amour qu’elle porte à ses personnages. Nous suivons leurs pas graves mais aussi légers dans leur cheminement.

Chacun tente de se construire et d’avancer.

Nous les suivons avec tendresse et nous n’avons qu’une envie leur tendre la main. Oui, ne pas les lâcher car il nous touche tout simplement.

Et, c’est la force de Sophie Jomain, elle sait nous transmettre le langage invisible, celui du cœur. Ses mots nous parlent tout simplement, impossible d’être indifférent car ils sont le miroir de ce que nous sommes.

Une plume maîtrisée, sans fard et sans cliché qui retranscrit brillamment la réalité, celle que nous ne voulons pas voir et auquel on s’accroche.

Ce roman est juste incroyable, il arrive à nous donner le sourire malgré le sujet.

Chaque page est remplie de lumières, il réchauffe tout simplement notre âme.

Le personnage de Pauline est juste magnifique, un rayon de soleil qui illumine le cœur et avec qui nous aimerions nous asseoir une éternité avec elle.

Ce roman est un hymne à la vie, un petit trésor qui recèle ce qui a de plus précieux : l’amour.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout
<