top of page

Les voleurs d’innocence de Sarai Walker

Ensorcelant

Certains récits nous envoûtent dès les premières pages, nous sommes tout simplement happés par la beauté de ses mots.

Les voleurs d’innocence nous plonge dans son atmosphère à la fois mystique et gothique.

Nous sommes tous simplement subjugués.

Tout commence par elle, Sylvia Wren, une peintre de renommée mondiale vivant au Nouveau-Mexique, à l'abri des regards du public.

Une vie solitaire, à l’abri du bruit. Une sérénité qui va voler en éclat. Elle reçoit une lettre d’une journaliste qui envisage d’écrire un article sur sa vie.

Elle connait son secret, elle sait qu’elle se nomme réellement Iris Chapel, l'unique héritière de la fortune Chapel Firearms, disparue il y a une soixantaine d'années.

Alors pourquoi a-t-elle changé de nom ?

Pourquoi, garder un tel secret des années

après ?

Que s’est-il passé ?

Pour le savoir, vous savez, ce qu’il vous reste à faire !

Tout ce que je peux vous dire c’est que pour comprendre son histoire, nous allons remonter dans le temps, découvrir sa famille, ses sœurs recluées dans une magnifique demeure.

Une ambiance à la Virgin suicide qui nous révèle leur malédiction.

Un récit fort, intense qui explore l’esprit féminin, le corps, la sexualité. Il nous invite à visiter des territoires inconnus, les croyances qui dictent nos éducations, les normes sociétales pour être bien vues, une femme se résume dans les années 50 au mariage…

Sarai Walker nous montre toute la difficulté pour une jeune femme d’être comprise et d’être accepté quelque soit ses choix…

Un recit puissant qui aborde des sujets forts comme la place de la femme, le mariage, la solitude.

Un texte d’une grande beauté qui nous envoûte du début à la fin.

Vous verrez, il vous surprendra !

Alors, prêt à découvrir la famille Chapel ?

0 commentaire
bottom of page