Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie

Les refuges de Jérôme Loubry

Le thriller qui vous scotchera

je vous parle d’un livre qui m’a littéralement scotché. C’est simple, impossible de sortir indemne de cette histoire. Alors, il ne me reste plus qu’à me raccrocher à un semblant de réconfort. Vite, trouvez moi un refuge !

Les refuges de @jeromeloubry @calmann.levy est tout simplement magistral.

Une atmosphère à vous couper le souffle. C’est simple, vous ne pouvez pas vous échapper. Aucune issue possible, la tension est omniprésente, elle vous effleure, vous côtoie, vous regarde. Vous savez ce genre de tension palpable, latente, présente dans les films noirs des années 50.

Séance de cinéma

Écran noir, séquence d’ouverture, lumière tamisée : nous sommes à l’université de Tours. François Villemin, enseignant, donne un cours sur une affaire des années 80 qu’il a surnommé « le refuge de Sandrine ». Flash back, travelling sur la mer, bruit des oiseaux.

Nous sommes sur une petite île normande où Sandrine doit régler les affaires de sa grand mère qui vient de décéder.

Succession de plans pour présenter l’île : une étendue face au vide, peu d’habitants. Tension du spectateur/ lecteur, sensation de mal être, cette île est tout sauf paradisiaque.

Un parfum de mystère embaume les habitants -musique extradiégétique, fondu au noir. Haute tension.

Jeux d’ombres multiples, Jérôme Loubry joue avec nos nerfs pour notre plus grand plaisir.

Le contre jour dégage une lumière impossible à saisir, aucune clarté.

Il est encore temps maintenant d’assister à la séance pour découvrir la suite....

Alors seriez vous capable de découvrir la Vérité, de démêler le vrai du faux ?

Et vous, l’avez vous lu ? L’histoire vous a t-elle scotchée ?