Les pionnières d’Anna Jacobs


Il y a des livres qui nous happent dès les premières pages.

Oui, en très peu de mots, ils nous attrapent le cœur.

Nous sommes pris au cœur de l’histoire, impossible de se détacher des personnages.

Nous sommes avec eux, nous retenons notre souffle à chacun de leur pas.

Les pionnières d’Anna Jacobs fait parti de ces rares livres où nous ralentissons notre rythme de lecture pour rester encore un peu avec eux.

Nous sommes en 1859 et nous allons suivre trois destins.

Keara, une jeune fille de 16 ans vit dans la misère avec un père violent, une mère malade et ses deux sœurs. Pour subvenir aux besoins de sa famille, elle devient femme de chambre au sein de la famille Mullane.

Theo Mullane souhaite avoir une descendance mais c’est très compliqué avec sa femme Lavinia.

Mark Gibson laisse tout pour partir en Australie afin de tenter sa chance comme chercheur d’or.

Trois parcours de vie, trois voix liées par l’espoir où s’entremêlent coïncidences et hasards qui feront basculer leurs destins.

De l’Irlande en passant par l’Angleterre à l’Australie, Anna Jacobs nous entraîne dans un voyage hors norme où chacun doit lutter pour tracer son chemin vers le bonheur.

Un récit intense qui nous emporte dans son tourbillon d’émotions.

De l’espoir à la colère, nous vibrons au côté de Keara.

Nous n’avons qu’une envie la serrer dans nos bras et la rassurer.

Anna Jacobs dessine des personnages attachants, impossible de les oublier, nous voulons rester avec eux à tout jamais.

Un premier tome très addictif qui a réussi à me transporter.

Maintenant, je n’ai qu’une envie : lire la suite pour les retrouver.


Alors prêt à faire le voyage ?

Aimez-vous les sagas familiales ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout