top of page

Le royaume désuni de Jonathan Coe

Quel bonheur de retrouver la plume de Jonathan Coe !

A chaque fois c’est un régal, ses mots réchauffent le cœur.

Oui, un style bien à lui où le sarcasme donne rendez-vous à la nostalgie, une sensation rare qui épate à chaque fois. Ici, nous sommes à Bournville, cette petite bourgade ne vous parle sans doute pas et pourtant elle est situé près de la célèbre usine de chocolats, Cadbury à Birmingham.

Rien que le lieu, nos papilles se réveillent et se rappellent de ce fameux chocolat dégusté en cachette, enfant.

Le récit commence avec le début de la pandémie avec Lorna, petite fille de Mary qui s’interroge comment la Grande-Bretagne en est arrivée là où elle en est, avec le Brexit.

Nous remontons le temps avec Mary Lamb en 1945 à l'âge de 11 ans qui nous présente ses parents. Les années passent, Mary a des enfants : Martin, Jack et Peter.

À travers la famille Lamb, Coe décrit leurs interactions qui coïncident avec des événements nationaux, notamment le couronnement de la reine, le triomphe de la victoire de la Coupe du monde 1966 par l'Angleterre sur l'Allemagne, l'investiture de Charles en tant que prince de Galles et le mariage de Charles et Diana.

Coe est un conteur hors pair, il mêle intelligemment la grande Histoire à la petite.

Nous découvrons les positions de chacun sur les conflits politiques, les divisions de la nation notamment sur le Brexit mais aussi sur l’orientation sexuelle, la place des femmes.

A travers le temps, nous voyons un pays qui évolue, « tout change et tout reste pareil ! ».

Coe dessine une superbe fresque familiale qui nous captive du début à la fin.

Un récit brillant qui réussit à nous toucher en plein cœur, impossible de quitter la famille Lamb…

Ce sont bien plus que de simples personnages, nous partageons tout avec eux, comme si ils faisaient partie de notre propre famille.

Nous souhaitons qu’une seule chose : les retrouver et les serrer fort dans nos bras.

Vous verrez, vous n’aurez qu’une envie, allez à Bournville et savourez avec eux des chocolats.

Alors, prêt à les rencontrer ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page