Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie

Le regard féminin d’Iris Brey


Le regard féminin, une révolution à l’écran, de @irisbrey @editionsdelolivier est une enquête passionnante sur la représentation de la femme au cinéma.

Le 7eme art est une fenêtre sur le monde, un lieu d’images exploré par le regard du cinéaste.

Iris Brey s’interroge comment les femmes sont filmées au cinéma, cette machine à rêves qui projette nos désirs.

Nous découvrons que depuis la création du cinématographe, une vision est très marquée celui du « mâle gaze » (regard masculin).

Alors kezaco ??

Cette expression est utilisée pour la première fois en 1975 dans la revue britannique Screen par Laura Mulvey, réalisatrice anglaise et chercheuse spécialisée dans l’étude des médias. Dans son article Plaisir Visuel et Cinéma Narratif, elle explique que dans la plupart des films, les femmes apparaissent comme des choses regardées par des hommes.

Alors ça vous parle un peu plus ?

Iris Brey part du postulat que notre regard est façonné par le mâle gaze et qu’il est grand temps de valoriser le « female gaze » (regard féminin).

Mais kesako encore ce concept ?

Il donne tout simplement la place aux femmes qu’elles méritent au cinéma et dans les séries. Le cinéaste porte un regard humain sur les personnages féminins. Ils ne sont plus considérés comme des objets regardés, mais bien comme des protagonistes à part entière. Le spectateur découvre alors l’intime du personnage, ses failles, ses qualités. Il s’exprime, il est libre. Il ne subit plus l'action, il en devient le moteur. Avec le female gaze, les personnages féminins et masculins occupent enfin la même place à l'écran. Au-delà des concepts qui m’étaient jusqu’à présent inconnu, j’ai trouvé cet essai passionnant. Iris Brey décrypte avec justesse des séquences de films, nous sommes au cœur de l’analyse de l’esthétique et nous n’avons qu’une envie voir ou revoir certains films.                                                                      Son décryptage est percutant, bouleverse les codes.                                                                                        À travers les images, c’est notre société qui éclate et qui percute la réalité avec notamment l’affaire Adèle Haenel.                                                                                                                                               Il semble nécessaire de s’interroger sur ces images, sur la façon dont elles peuvent influencer nos comportements, jusque dans notre intimité.

Un essai passionnant, indispensable à lire

Lu dans le cadre #grandprixdeslectriceselle2020