top of page

La vie ne se danse jamais seul de Marie Joudinaud

Laissez-vous porter par le clapotis des vagues,

Respirer, vous sentez les embruns,

Vous êtes bien, ici sur cette île bretonne.

Au loin, vous apercevez Kea, la maison qui abrite la vie, l’amour, la famille.

Oui, approchez, venez, elle vous ouvre ses portes.

Vous allez découvrir Suzanne, Thaïs, deux soeurs qui depuis des années ne se parlent plus. Pourquoi ? Que s’est-il passé ?

Pour le savoir, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Tout ce que je peux vous dire c’est que Kea est une demeure qui regorge de secrets, elle le sait et elle vous donnera petit à petit les clés pour comprendre…

Deux sœurs, deux destins opposés, Thaïs est danseuse étoile à l'Opéra de Paris.

Elle a quitté son île pour vivre son rêve.

Susanne est enseignante, elle est restée sur son îlot, ses racines avec sa fille.

Deux destins séparés mais qui n’echappent pas au sort de la vie…

Le hasard fait bien les choses, elles vont se retrouver pour enfin réveiller les non-dits, le passé.

La plume de Marie Joudinaud est toute douce, nous nous laissons emporter par ses mots comme on se laisse porter par la vie.

C’est étrange d’ailleurs car nous avançons sans se poser vraiment de questions.

Une sensation que Marie Joudinaud met en place pour mieux nous bousculer comme la vie sait bien le faire…

Une lecture très agréable qui nous dévoile que le passé construit le présent, façonne la personne que l’on devient…

Nous avons tous besoin de l’autre pour avancer…

Alors, prêt à ouvrir les portes de la Kea ?

0 commentaire
bottom of page