La preuve des contraires de Caitlin Wahrer




Il y a des livres qui nous happent dès les premières pages.

Oui, impossible de s’arrêter, c’est lui qui nous contrôle !

Cette sensation, je l’ai eu avec La preuve des contraires de Caitlin Wahrer, je ne m’attendais pas à ça !!

Nous sommes dans une petite ville du Maine en 2015, tout est paisible et pourtant…

Nick, 20 ans, étudiant, rencontre Josh dans un bar, un petit jeu de séduction commence.

Après quelques verres, ils partent, se dirigeant vers la chambre d’hôtel de Josh.

Le lendemain matin, Nick se réveille pour découvrir qu’il a été assommé puis brutalement violé.

Admis à l’hôpital, il n’a aucun souvenir de l’événement.

Josh est, sans surprise, introuvable; la chambre a été réservée sous un faux nom et payée en espèces.

La vie de Nick est bouleversée à tout jamais.

Cet évènement tragique impact aussi sa famille, son frère et sa belle-sœur.

A travers leurs regards, celui de Nick, son frère Tony, sa belle-sœur Julia ainsi que celle du détective Pine (l’officier en charge de l’affaire), la vérité de chacun éclate et révèlent un à un les mensonges et les fantômes du passé.

L’intrigue est construite sur deux chronologies : 2015, l’année de l’agression, et 2019, lorsque tout semble réglé.

Les tensions montent face aux réactions de chaque membre de la famille. Tony, le frère aîné de Nick, alourdi par l’histoire du comportement de leur père, se rabat sur son instinct inné de protéger Nick.

Julia, ancienne avocate de la défense, a du mal à être de l’autre côté d’une affaire qu’elle aurait pu défendre historiquement.

Nick craque pour reprendre le contrôle de sa vie.

Une lecture captivante, lu en deux soirées.

Un premier roman époustouflant qui soulève un sujet tabou et qui révèle toutes les répercussions sur la victime et sur son entourage.

Une histoire racontée avec sensibilité tout en étant assez percutante.

Un thriller psychologique qui nous faire douter sur tout, les certitudes sont envolées et la vérité est ailleurs…

Alors, prêt à découvrir l’histoire de Nick ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout