top of page

La poule et son cumin de Zineb Mekouar

Il y a des livres qui nous emportent dans leur sillage dès les premiers mots.

Des mots qui s’échappent du texte et qui ont le pouvoir de prendre corps.

Nous ne sommes plus de simples lecteurs mais acteurs, nous vibrons au cœur du récit.

Oui, nous sommes là avec elles, Kenza et Fatiha.

Deux femmes, deux amies, deux soeurs, deux voix, deux destinées qui s’unissent et qui s’éloignent au gré du souffle du chergui entre le Maroc et la France.

Nous suivons leurs pas, de l’enfance à l’adolescence, de jeune fille à la femme dans un pays, le Maroc.

Une amitiée forte, sincère mais qui reste hors norme.

Oui, Fatiha est la fille de Milouda, au service de la famille de Kenza.

Le rapport est donc déséquilibré, la lutte des classe s’immisce entre les deux jeunes femmes. Une amitié qui vascille et qui nous révèle à travers elle, la culture Marocaine où comment les lois dominent sur la condition de la femme.

Un récit fort qui nous dévoile avec justesse et pudeur comment l’éducation, la société, la religion influencent sur nos choix et dictent nos directions.

Des héroïnes qui m’ont attrapé le coeur et qui m’ont bouleversé, petite larme à la fin.

Difficile de les quitter, on se sent tout simplement seule et nous n’avons qu’une envie, les retrouver…

Coup de cœur absolu pour cette histoire de femmes, de destins où se mêlent la douleur et l’espoir.

Un récit engagé qui nous percute en plein coeur, une lecture indispensable à lire !


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page