La police, des fleurs, des arbres et des forêts de Romain Puértolas

Un polar complètement rocambolesque


e ne vais vous le cacher c’est un énorme coup de ♥️

J’ai découvert l’univers loufoque de Romain Puértolas avec L'Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea qui m’avait plus mais sans que ce soit le coup de foudre. Alors je dois dire que je m’attendais à la même chose avec La Police des fleurs, des arbres et des forêts et bien que ni ni c’est une magnifique surprise.

D’emblée nous sommes plongés dans une histoire hors du commun. Le narrateur l’annonce dès le début : impossible de trouver la fin face à ce crime monstrueux. Intéressant ce défi et pourquoi je ne le trouverais pas ce coupable ? Le tour est joué, nous sommes pris au piège de l’intrigue.

L’histoire se déroule dans les années 60, un jeune officier de police est envoyé à P, un petit village perdu dans la campagne. Et il s’en passe des choses à P ! En effet, Joël, un adolescent de 16 ans est découpé en morceaux et jeté dans une cuve à confiture. Et oui, à P, ils sont très créatifs! Le jeune officier doit donc élucider le crime. Ainsi commence l’enquête la plus déjantée, rocambolesque que j’ai lu.

Romain Puértolas a l’art de créer un univers complètement dingue avec une touche à la Agatha Christie. Le roman est construit sous forme de lettres écrites par l’inspecteur au procureur de la république. Un roman épistolaire me diriez-vous et bien non ! En parallèle des lettres, nous retrouvons des annexes qui sont les enregistrements effectués sur son magnéto à bandes où sont enregistrées tout les témoignages des suspects. C’est en quelque sorte l’enquête elle même.

Romain Puértolas est un prestidigitateur des temps moderne. Il a l’art de créer l’illusion parfaite. Tout est devant nos yeux. Et pourtant, nous sommes emportés par les tours de passe passe qui nous éloignent avec brio de la vérité. La magie opère, nous retrouvons notre âme d’enfant, ébahis et surpris du final.

Si vous avez envie de lire une enquête hors du commun, alors foncez lire La Police des fleurs, des arbres et des forêts, vous ne serez pas déçu du voyage.

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie