top of page

La petite menteuse de Pascale Robert-Diard

La petite menteuse, c’est elle, Lisa, 15 ans,

Une adolescente prise dans un engrenage infernale,

Oui, il suffit de pas grand-chose pour changer l’histoire…

Un regard, une oreille suffisent pour interpréter des choses et insuffler une vérité qui arrange…

Oui, à 15 ans seulement, un âge où l’on s’interroge sans cesse, on peut vite perdre pied…

On veut être accepté, aimé, alors jusqu’où sommes nous capable d’aller pour devenir comme les autres ?

15 ans, l’entre deux, jeune fille, jeune femme, innocence envolée, rêves brisés, Lisa a subi un viol.

L’homme est condamné.

5 ans après Lisa a donc 20 ans, l’âge de la raison et revient sur ses paroles.

Oui, elle a menti, un homme a fait 5 ans de prison pour rien !

Elle libère sa parole, sa vérité et souhaite être défendu par une femme, Maître Alice Keridreux.

Une affaire pas comme les autres, le bourreau devient la victime et réciproquement mais pour autant devons nous garder une vision manichéenne ?

Oui, Lisa a menti mais tous les adultes l’ont cru , pourquoi ? « La vérité » arrange qui ?

Pascale Robert-Diard nous interroge sans cesse sur nos perceptions, nos valeurs de jugements.

Chaque vérité possède différents prismes, rien n’est figé…

Pascale Robert-Diard décortique avec brio tous les rouages de l’affaire judiciaire et nous dévoile toute la complexité de l’être humain.

Un récit brillant qui nous attrape du début à la fin. Nous sommes bousculés, on se remet sans cesse en question, on s’interroge sur nos propres jugements, la vérité nous échappe, on se prend tout simplement une grosse claque !

La petite menteuse, c’est elle, c’est nous aux 1001 visages pour éclairer toutes les ombres de notre société si violente…

A lire de toute urgence !


0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page