La maison sans souvenirs de Donato Carrisi


Je suis de retour,

Oui déjà !!

Tu sais qui je suis, tu m’as rencontré dans la Maison des voix et pourtant tu ne pensais pas en pénétrant dans La maison sans souvenirs que notre lien serait plus fort…

Oui, nous ne sommes pas dans une thérapie banale…

Tu le sais que moi, Pietro Gerber, j’hypnotise les jeunes âmes.

Tu n’es donc pas surpris qu’on m’a confié une cas particulier, Nikolin, jeune garçon disparu et retrouvé 8 mois après.

Le trauma est lourd, il ne parle pas et il ne secoue jamais ses paupières.

Il est là sans être là.

C’est la première fois que je suis confronté à un cas aussi difficile. Plus, je l’observe, plus je m’aperçois de la complexité de ce garçon.

Il est absent et pourtant il me domine, je suis à sa merci.

Qui se cache derrière l’âme de ce garçon ? Qui le contrôle ?

Et moi, est-ce que je garde le contrôle de ces séances ?

Est-ce que je n’ai déjà pas vécu ce piège dans la Maison des voix ?

Pourquoi je ne trouve pas la porte de sortie ?

Donato Carrisi signe une suite magistrale.

La maison sans souvenirs peut se lire de manière indépendante mais évidemment Cookie vous conseille de lire La maison des voix.

Vous verrez ainsi tout le génie de l’auteur.

Il nous interpelle avec des symboles (des objets, lieux) qui font écho avec La maison des voix.

Ainsi, ils interpellent l’inconscient du lecteur et quelque part l’auteur nous hypnotise.

Oui, il distille des indices qui communiquent entre les 2 tomes mais il reste en suspens.

Il nous endort pour mieux nous manipuler : où est la réalité ?

C’est fort, très intelligent.

La fin est juste démoniaque, nous en saurons plus dans le tome suivant.

Oui, il sait aussi nous réveiller ! Une énorme claque !

Un thriller psychologique intense qui réussit à disséquer avec justesse l’âme humaine.

Même une fois le livre refermé, le récit continue de nous hanter, nous essayons en vain d’imbriquer les pièces. Seul, l’auteur possède les clefs de la maison. Nous sommes comme Pietro, à sa merci.

Oui, je suis bien de retour,

Tu n’es pas prêt !

Ferme les yeux tout se passera bien !

Tes paupières sont lourdes, tu entends ma voix, tu ouvres enfin La maison sans souvenirs.

Alors, prêt à découvrir tout ses secrets ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout