La géante de Laurence Vilaine


Telle une pelote de laine qui roule jusqu’à vous, cela ne vous échappera pas de voir un fil qui dépasse.

Impossible de ne pas le prendre, vous le cueillez pour voir jusqu’où il vous emmènera.

Vous le suivez patiemment et de fil en aiguilles, vous tombez dans ses mailles.


Maille à l’endroit, surplombe La Géante, nature impériale et protectrice, elle a su se construire à l’abri de la terre.

Noële vit à ses côtés dans son ombre. Repliée, elle s’y cache pour ne pas approfonter la lumière de la ville.

Points de verts et de gris, magistral étendue de pureté où vivent hors du temps le peu d’habitants encore présents.


Maille à l’envers, la nature nous surprend toujours, prête à révéler ce que nous sommes.

Il suffit seulement d’une rencontre pour tout faire basculer et nous ouvrir sur de nouveaux horizons.

Sur son chemin, Noële y croise deux inconnus qui vont lui ouvrir les portes du désir, de l’amour, du manque et du pouvoir des mots.


Entrelacement des fils, à sa manière, Noële s’entremêle dans leur histoire pour vivre par procuration le noeud invisible des sentiments.


La géante de @laurence.vilaine est un texte d’une beauté rare.


Chaque mot révèle la lumière et la pénombre de la nature et dévoile avec force notre âme.


Une plume poétique qui m’a emporté loin, très loin et quel bonheur...


Ses fils nous invitent à un voyage mystérieux, envoûtant.


Alors, laissez-vous surprendre, venez succomber à la pureté des mots.


Avis aux amoureux des mots, de la nature, venez saisir son fil, il est là, il n’attend plus que vous.

Alors, avez-vous envie de le prendre ?

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie