top of page

La femme en moi de Britney Spears

Oops, I did it again

I played with your heart, got lost in the game

Oh baby, baby

Cette chanson, OMG, signe toute une époque, 2000, j’ai 20 ans purée de vie va !

Ces paroles, je les ai chantées encore et encore !

Un titre qui a marqué, il y avait un avant et maintenant, il y a Britney !

Pendant longtemps, je l’ai écouté, regardé dans ses clips mais cela s’arrêtait à ça !

Je ne connaissais pas vraiment sa vie, que des brides que les médias nous montraient (comme l’épisode où elle s’est rasée la tête). Bref, je ne sais pas grand chose d’elle si ce n’est que j’ai vu un documentaire sur Netflix sur sa tutelle).

J’ai été outrée de découvrir ce qu’elle vivait, régression totale, nous sommes dans un autre siècle, celui où il était possible pour le mari ou parent d’interner sa femme / enfant selon leurs volontés…

Le temps et l’Histoire ne font guère évoluer les moeurs malheureusement…

C’est donc dans ce contexte que quelque jours après, j’ai lu son récit.

Un récit où elle se livre totalement. C’est elle qui se confie, se dévoile et libère sa parole.

Un récit bouleversant qui retrace toute son histoire personnelle mais aussi artistique.

Des confessions qui se dévorent, impossible à lâcher, une fois commencé, on ne peut pas s’arrêter !

Nous découvrons ses déceptions sentimentales mais aussi son calvaire subi suite à la tutelle mis en place par son père.

Elle n’est plus une femme ni un humain, juste une machine qui peut produire du fric à la demande son père.

Il récupère tout avec ses complices et ses sociétés.

Il réduit sa propre fille à rien, « Britney

c’est lui ! ».

Britney nous confie ses conditions de vie, une véritable prison dorée mais aussi l’engrenage du cercle familial toxique.

Difficile de s’échapper du cercle, de s’affirmer ou de se rebeller, seul le temps l’aidera.

Beaucoup de courage et de mental pour enfin délivrer ses vérités et s’en sortir.

Un récit poignant qui montre l’enfer et qui nous révèle une femme, elle, Britney, enfin libre !

Alors prêt à decouvrir le vrai visage de Britney ?


0 commentaire
bottom of page