top of page

La femme du prisonnier de Maggie Brookes

Quand la réalité dépasse la fiction, nous restons tout simplement sans voix.

Oui, difficile de se dire que c’est vrai tellement que c’est dingue et pourtant…

Basé sur une histoire vraie, nous sommes en 1944 en Tchécoslovaquie.

Izabella est une fermière de vingt ans.

Son père et son frère aîné ont rejoint les partisans.

Izzy, sa mère et son jeune frère, Marek, se retrouvent seuls à la ferme.

Seules Izzy et sa mère travaillent à la ferme et leurs quotidiens est difficile…

Alors quand l’officier nazi, le capitaine Meier, arrive et leur annonce qu’il peut amener une équipe de travail, des prisonniers britanniques, sa mère accepte.

Parmi les prisonniers se trouve William King.

Il suffit d’un regard pour que deux âmes s’attirent.

Le coeur de William et d’Izzy s’attirent et s’unissent envers et contre tous…

Ils décident de se marier et de fuir.

Ils sont recherchés et très vite, une seule solution s’impose : qu’Izzy soit habillée en garçon.

C’est maintenant un soldat, c’est leur seule solution pour tenter de survivre…

Nous retenons notre souffle à chacun de leurs pas et nous espérons qu’une seule chose : qu’ils s’en sorte.

Un récit qui va bien au delà d’une simple histoire d’amour et qui nous révèle le pouvoir de l’être humain : la capacité de s’unir et de rester solidaire.

Le geste tendu au péril de leur vie pour qu’ils continuent d’avancer…

William et Izzy sont déterminés à rester ensemble, un amour indestructible qui nous touche.

Un récit poignant qui nous entraîne dans leur périple et qui nous interroge sans cesse : survivront-ils ensemble ?

Un texte poignant où les mots vibrent et élèvent leurs voix pour ne pas oublier…

Une lecture indispensable à lire.

Lu dans le cadre du Prix Charleston poche 2024

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page