La dictatrice de Diane Ducret


Roulement de tambour, vous êtes là, prêt à lire mon retour, je n’ai aucun doute là dessus. Et vous savez pourquoi ?

Vous êtes sous l’emprise de la dictature de Cookie qui a lu la dictatrice de @dianeducret @flammarionlivres

Les règles sont établies, vous n’avez plus le choix :


Règle numéro 1 : Respecter l’égalité homme/ femme

Le personnage principal Aurore Henri l’a très bien compris. Sous ses initiales A.H se dessine celle de Adolf Hitler. Il ne sera jamais nommé et pourtant il est bien présent, telle une ombre qui suis les pas d’Aurore. Elle partage la même date de naissance que lui à cent ans d’intervalle. Elle a bien sûr le même charisme auprès des foules, et sa prise de pouvoir suit les mêmes étapes aux mêmes dates, à un siècle d’écart. La violence n’a pas de sexe, homme/ femme, tout le monde y accède avec égalité. L’égalité homme/ femme est respecté.

Tout le monde peut prendre le pouvoir et déraper à partir du moment où le peuple ne se remet pas en question, ignore le passé, oubliant que l’histoire se répète...


Règle numéro 2 : Tu vivras sous la peur

Oui toi simple citoyen, tu mangeras, respireras sous la peur. Ce sera ton maître mot, celui qui te poursuit chaque minute jour après jour. Le contexte est propice à la peur, tout les ingrédients sont là.

Nous sommes le 8 novembre 2023 , c’est tout proche et tellement près !

L’Europe est en plein chaos. Elle implose suite aux inégalités qui se creusent, à la perte de confiance dans les politiciens. Brexit, plusieurs pays veulent suivre le mouvement. Un contexte familier, tu le vis aujourd’hui et tu le vivras demain sous l’œil du regard d’acier de la dictatrice.


Règle numéro 3 : Tu combattras pour ton pays

Les hommes veulent détruire l’Europe, une voix s’oppose à ce discours celle de Aurore Henri qui s’élève pour dire stop.

La dictatrice est là, prête à se battre pour défendre son pays de la déchéance. Un seul objectif en tête : restaurer la paix.

Un projet louable et la bonne nouvelle, tu fais parti de ce projet !


Règle numéro 4 :Une pensée unique

Oui tu seras spectateur puis acteur du projet appelé EUNOMIE (en grec ancien Εὐνομία / Eunomía est une déesse mineure. Son nom signifie ordre bien réglé, bonne législation, justice).

Un très beau projet où la suprématie est le féminisme sacralisée.

La dictatrice bouscule les traditions car elle les crée. Tout tourne autour de la femme et de la nature. Des fêtes sont par exemple créées en l'honneur des étapes de la vie des jeunes filles. Bien sûr, il est indispensable de se plier aux lois de la nature, un mode de vie sain. Enfin, il est interdit d’avoir plus de 2 enfants par famille.


Règle numéro 5: Découvrir la femme derrière le diktat

Toi lecteur, tu suivras le parcours incroyable de cette femme.

Oui tu l’a suivras car tu voudras savoir comment elle a pris le pouvoir. Tu voudras connaître tous les détails de son ascension.

Tu seras fasciné par cette femme mystérieuse qui est arrivé à prendre le pouvoir.


Règle numéro 6 : Lire ,lire, lire la dictatrice

Un livre percutant qui décrypte avec finesse les rouages de la politique et du pouvoir.

Un livre qui pousse à la réflexion et qui nous éclaire sur l’Histoire


Vous n’avez plus le choix, lisez la dictatrice.

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie