top of page

La dernière maison avant les bois de Catriona Ward

Wow

Il y a des livres qui nous secouent, nous sortent de notre zone de confort pour que tout simplement nous les écoutons enfin.

Oui, dès les premiers mots, nous sommes déstabilisés, nous n’avons plus aucun point de repère auquel nous raccrocher.

Alors, on s’accroche et on s’attarde avec plus d’attention sur ces voix.

Ces voix qui se détachent des mots et qui nous crient leurs désarrois, leurs peurs, leurs colères.

Elles tournent autour de nous et ne nous lâche plus.

Elles deviennent notre obsession, nous voulons comprendre et en même temps, nous savons que ce n’est pas le but…

La dernière maison avant les bois est un récit hors norme qui nous entraîne dans les profondeurs de la psyché humaine.

Un lieu unique qui nous emmène dans les bois sombres au bout de la rue.

La maison nous regarde, elle veut nous révéler ses secrets.

Sommes-nous prêts, telle est la question ?

Catriona Ward nous conduit habilement dans un territoire effrayant, nous déséquilibre, nous montre de vrais moments de terreur sans jamais tout révéler.

Nous sommes sa marionnette, elle sait comment maintenir la place du lecteur, toujours à l’écart comme si il était spectateur.

Une position intelligente qui nous pousse sans cesse à remettre en question ce qu’il se passe.

Nous ne savons jamais qui croire et que penser.

Un récit sombre, original, dérangeant qui réussit à nous happer du début à la fin.

Oui, une fois rentrer, impossible de s’échapper de cette maison, cette rue qui nous obsède tout au long de la lecture et même après…

Des voix marquantes, intenses, déchirantes qui resteront longtemps dans mon esprit.

Vous pensez avoir tout lu, continuez à le penser pour vous rassurez !

Tout ce que je peux vous dire, c’est que La dernière maison avant les bois ne ressemble à rien d'autre que j'ai lu auparavant et rien que pour ça, c’est un coup de coeur.

Alors, prêt à pousser la porte de La dernière maison avant les bois ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page