top of page

L’orpheline de Foundling de Stacey Halls

Dès les premières pages, notre coeur frémit à travers le récit de Bess.

Nous sommes à Londres en 1754, Bess vient à peine d’accoucher qu’elle doit confier sa fille Clara à l’orphelinat de l’hôpital Foudling. Elle n’a pas le choix, elle ne peut pas subvenir à ses besoins…

C’est une alternative, elle ne l’abandonne pas, c’est le temps de faire des économies. Elle l’a reprendra alors…

Les années passent, 6 exactement, Bess s’est sacrifié pour mettre des sous de coté et reprendre enfin sa fille.

Elle retourne à l’orphelinat et c’est avec stupéfaction qu’on lui annonce que sa fille a déjà été récupérée par elle !!!

C’est tout simplement impossible !

Bess est bouleversée et elle n’a qu’une obsession : retrouver la personne qui s’est fait passer pour elle et pourquoi ?

Tout au long de l’intrigue, notre coeur est serré, nous retenons notre souffle sur chacun des pas de Bess.

Un récit intense qui nous emporte dans son tourbillon d’émotions.

De l’espoir à la colère, nous vibrons au côté de Bess.

Nous n’avons qu’une envie la serrer dans nos bras, que ça va aller..

Stacey Halls dessine des personnages attachants, impossible de les oublier, nous voulons rester avec eux à tout jamais.

L’orpheline de Foundling est un petit bijou qui ne peux que vous toucher en plein coeur.

Alors, prêt à découvrir son histoire ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page