L’instant d’une vie de Sylvie Schenk, une histoire qui transperce le cœur

Mis à jour : 21 août 2019



L’instant d’une vie, c’est le point culminant, le moment où tout bascule : ce qui a été et ce qui ne sera plus demain. C’est donc l’instant fatidique qui fait vaciller votre âme.

Et c’est le cas des trois personnages principaux du roman qui traversent l’après guerre,un chemin tortueux qui se remet à peine des événements et qui laisse forcément des traces sur les relations franco-germaniques.

Nous avons Louise,une femme pleine de vie qui vit dans un petit village dans les Alpes où rapidement elle prend conscience que la place des femmes n’est pas pareil que celles des hommes. A 18 ans, pour poursuivre ses études, elle monte sur Lyon et rencontre des amis, des endroits enfin l’Endroit, le bistrot «les deux pianos » où elle rencontre Henry, pianiste de jazz et son cœur bascule.

Henry, le musicien ne peut pas lui ouvrir son cœur, son âme est tourmentée depuis la mort de ses parents, des résistants tués par des nazis. Le moment qui a basculé sa vie et qui l’a fait malheureusement devenir trop tôt adulte.

Enfin, Johann, un allemand, qui vient étudier en France grâce à la signature du traité de l’Elysée entre De Gaulle et Adenauer dont l’objectif est de rapprocher les deux peuples.

Johann, lui doit supporter le poids familiale et ses secrets. Cela n’échappera pas à Louise qui se réconfortera dans ses bras. Et là je m’arrête je ne vous en dit pas plus...

À part que la narration est atypique, écrite entièrement à la seconde personne, « tu », c’est la voix du narrateur sans doute Sylvie Schenk qui s’adresse à l’héroïne principale. Telle une empreinte qui suit les pas de Louise, elle nous raconte les traces de son histoire mêlée à la grande Histoire.

Au début, c’est surprenant car le « tu »peux nous éloigner de Louise puis les mots défilent et le « tu » disparaît pour laisser place non pas au « je » mais au nous.

Et c’est ça la force de Sylvie Schenk, à travers le tu, elle nous tutoie, le lecteur n’est plus spectateur du récit de Louise mais acteur, il partage et vit avec elle, à ses côtés ses instants qui sont devenus nos instants.

L’instant d’une vie est une histoire universelle,qui nous plonge dans nos propres questionnements, nos choix de vies et qui soulèvent la problématique de la transmission : sommes nous responsable des actes de nos parents?

Vous l’aurez compris, je vous conseille chaudement L’instant d’une vie.


Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie