L’homme qui savait la langue des serpents d’Andrus Kivirähk


Il ne s'agit pas seulement de la langue des serpents. C'est aussi tout un univers qui nous apparaît dont  l'écriture est tout à fait rafraîchissante. 

L'Estonie des mythes irrigue la créativité de ce peuple qui vient enfin de se voir reconnaitre au plan international au coeur de l'Europe. Nous en sortons plus riches et plus vivants.  Tout les ingrédients étaient réunis pour me plaire mais il y a eu un hic. Je ne sais pas si c’est l’écoute mais j’ai eu du mal à rester concentré. J’ai vu qu’il y a quelque chose dans la plume, une originalité hors pair. Sans doute je lirais la version papier.

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie