L’homme qui danse de Victor Jestin




Tu entends cette musique ?

Si, écoute bien !!

Oui tu l’entends, son rythme t’interpelle et entraine même les premiers pas sur le dancefloor.

Les gens commencent à danser, à bouger. Tu les regarde, tu n’oses pas comme Arthur, le personnage de L’homme qui danse.

Oui, il les observe, les envie, il aimerait tellement être à leur place…

Sentir son corps vibrer, effleurer le corps de l’autre, danser à l’unisson, il aimerait tout ça mais il n’y arrive pas !

Il reste là, sur le côté et s’imagine se fondre avec eux, être eux, être tout simplement normal !

Arthur tente, ose plusieurs fois être parmi eux mais son corps est en mode game over.

Oui, il ne sait pas quelle gestuelle adoptée, comment choper la vibe alors il arrête le carnage et continue d’observer les ombres qui dansent…

À 21 ans, il tente le tout pour le tout, oublie tout, son corps se libère.

Il est enfin là parmi eux, fusion total entre lui et le dancefloor !

C’est décidé, il ne lâchera plus La plage, cette boîte de nuit comme son unique refuge, le seul lieu où il peut être le king !

Alors, forcément, les soirées se répètent, histoire de faire perdurer l’illusion…

La nuit, les corps sont anonymes.

Ils apparaissent, disparaissent.

On peut se faufiler, se révéler, oser être soi avant le lever du jour où règne les faux semblants.

Victor Jestin sait instaurer une atmosphère particulière.

D’ailleurs, pour ceux qui ont lu La chaleur, vous savez !

Oui, il a ce don de nous plonger en très peu de mots dans son univers. Tout de suite, notre regard observe, cherche et vibre au son des pas d’Arthur.

Nous sommes avec lui à la fois dans l’ombre et dans la lumière.

Victor Jestin confirme son talent, il réussit une fois de plus à nous envoûter.

Un récit magnétique, intense qui nous emporte dans son flow.

Cette pépite sort aujourd’hui en librairie.

Alors, prêt à faire trembler le dancefloor ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout