L’éblouissement des petites filles de Timothée Stanculescu


Hypnotique

Il y a des lectures qui vous happent dès les premiers mots à tel point que vous savez que vous ne pourrez plus la lâcher. Vous êtes tout simplement sous son emprise, hypnotisé par son histoire.

Vous ne pouvez plus vous en défaire car quelque par son récit c’est aussi un peu votre histoire...

L’éblouissement des petites filles fait parti de ces rare livres qui nous attrapent le cœur dès les premières pages.

Nous sommes à Cressac, un petit village provincial où il ne se passe pas grand chose...

Nous suivons les pas d’une adolescente de 16 ans, Justine.

Son programme estival n’est pas terrible : séance de bronzage dans son jardin, virées au supermarché avec sa mère, bref il y a mieux !

Et soudain tout bascule, Océane dans le même lycée que Justine disparaît.

C’est un véritable tsunami pour ce petit village : la sérénité s’effrite, les apparences tanguent, la peur gronde sous la canicule.

Une moiteur qui nous colle à la peau.

Une seule envie : se rafraîchir mais nous sommes trop préoccupés par notre héroïne Justine.

Oui, elle se confie à nous sur ses amours, ses désirs, ses questionnements, ses peurs.

Nous sommes là prêt d’elle. Nous l’écoutons et nous n’avons qu’une envie : la prendre dans nos bras, la rassurer. Nous aussi on a eu 16 ans...

16 ans, l’âge de tout les possibles, les envies d’ailleurs, la sensation d’être invincible et pourtant si fragile à l’intérieur...

Timothée Stanculescu crée une atmosphère hypnotique à la Twin Peaks qui nous envoûte du début à la fin.

Un récit intemporel qui nous emporte et

qui nous rappelle l’intensité de nos propres émotions quand nous étions adolescents.

Une plume délicate, sensuelle qui dévoile au fils des pages, le passage à l’âge adulte.

Un premier roman éblouissant, à lire absolument.

Il sort aujourd’hui en librairie.


Alors, prêt à retomber dans l’adolescence ?

0 commentaire