Journal d’un amour perdu d’Eric Emmanuel Schmitt


Cher Eric-Emmanuel Schmitt,

Vous ne me connaissez pas et pourtant chaque année, j’attend ce rendez vous avec impatience, la rentrée pour vous retrouver.

Au fils du temps, à travers vos mots, je vous apprivoise. Au fils des pages et des histoires, vous n’êtes plus un simple auteur mais vous êtes devenu un ami. Vos mots soufflent la bienveillance et souvent ont été un pansement à mes maux.

Aujourd’hui, c’est une lecture particulière, je ne côtoie plus l’écrivain mais l’Homme. Et comme un ami, j’ai envie de vous prendre dans mes bras.

Nous avons tous perdu un être cher et à travers votre journal, nous prenons alors conscience qu’il faut dire je t’aime à ceux qui nous entoure. Une phrase simple mais que nous employons peu, happés par le temps, nous oublions l’essentiel.

Journal d’un amour perdu, c’est une hymne à l’amour celui d’un fils à sa mère. Une relation fusionnelle qui s’envole avec le dernier souffle de votre maman.

Silence

Demain ne sera plus jamais pareil, laissant derrière lui une femme fantastique qui a illuminé votre cœur.

Le présent est là, seul, sans elle. Et pourtant il faut re apprendre à vivre.

Jour après jour, vous écrivez des mots, des souvenirs qui réveillent l’enfant qui est en vous.

Des mots qui crient, qui pleurent mais aussi qui sourient.

Des mots qui frappent le cœur.

Des mots qui résonnent en nous et qui nous bouleversent.

Des mots qui restent pour l’éternité.

Vous m’avez tout simplement émue.

Une pensée pour toutes nos étoiles,

Amicalement,

Christel


Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie