top of page

Je ne suis pas un robot d’Hugo Jauffret

Que faites-vous là, en cet instant ?

Vous scrollez, likez …

Vous continuez, prenez votre café et vous rallez car l’algorithme comme d’habitude vous cache ! Oui il faut bien être payé pour être vu !

Vous pensez que derrière l’algo, il y a des calculs, de l’intelligence artificielle ?

Que nenni, ici dans le roman, Je ne suis pas un robot, ce sont des hommes payés au lance pierre qui font le travail de l’IA.

Ils ont même un nom, « les taskers ».

Oui, ce n’est pas une insulte mais ce sont des petites mains qui bossent dans l’ombre pour automatiser un maximum de tâches pour les entreprises.

Parmi eux, nous découvrons Yacine qui vit avec sa mère malade.

Il travaille chez lui et il n’a qu’une seule obsession, scruter les taches et les réaliser !

Il est payé quelques centimes par la société Hémisphère alors il faut en faire des tâches !!!

Son petit plaisir, voir les centimes d’euros qui s’accumulent !

Yacine est complétement obsédé par cette course à la performance !

De l’autre côté de son écran, nous découvrons un ingénieur, Ludovic qui travaille au sein du siège d’Hémisphère.

Il s’y connait en tâches, il est le spécialiste de son fonctionnement !

C’est lui qui les segmente pour en proposer un max aux petites mains de l’ombre. Il fait son boulot mais sans grande conviction…

Enfin, nous avons Emilie, une journaliste qui est à la recherche d’un sujet ou plutôt the sujet qui boostera sa carrière.

Et, elle va être satisfaite plus vite que prévu !

C’est la révolution au sein d’Hémisphère, Yacine ne peut plus se connecter pour effectuer des micros tâches. Il n’est pas le seul à être dans ce cas. Ils n’ont plus de rémunération, comment vont-t-ils vivre ?

Ils leur restent plus rien, seulement la parole pour dénoncer…

Yacine a besoin d’Emilie comme elle a besoin de Ludovic qui est au cœur du système…

Hugo Jauffret signe un roman qui nous pousse à la réflexion sur la place des technologies ou comment donner du sens sur ce que l’on fait au travail.

Un récit très captivant, impossible à lâcher qui dénonce les dérives du monde du travail.

Un texte qui nous plonge dans l’envers du décor et j’ai tout simplement adoré !

Alors, prêt à rencontrer les taskers ?

0 commentaire
bottom of page