top of page

Fenêtre sur jardin de Valériane Taront

Alors là, je ne l’ai pas vu venir, Cookie non plus d’ailleurs !

Oui, quand on regarde la couverture, nous sommes dans des tonalités toutes douces.

On s’imagine même être dans la pièce, à contempler à travers la fenêtre, le jardin.

Une sensation qui reflète parfaitement la plume de Valériane

Taront.

Oui, dès les premières pages, elle nous entraîne dans un petit village au cœur du Vexin, un décor bucolique, sympathique parfait pour le dépaysement.

Nous retrouvons Thibaut qui découvre le village. Il vient de perdre sa tante, Ida et personne ne veut s’occuper de la succession. Ida était peu appréciée, elle ne parlait plus à sa sœur, la mère de Thibaut. Il passe une phase difficile, il a perdu son emploi et sa fiancée, la totale alors autant s’occuper et gérer les affaires de sa tante !

Il découvre sa maison.

A travers les objets, les voisins, il découvre une femme, sa tante, un autre visage que sa mère lui présentait…

Au-delà des souvenirs, il y a quelque chose qui le taraude dans cette maison.

Oui, figurez-vous qu’il y a un poney dans le jardin !

C’est une véritable énigme car il n’y a aucune porte qui ne donne sur le jardin.

Pour y accéder, il faut utiliser un escabeau contre la fenêtre, alors comment le poney a atterrit dans le jardin ?

Evidemment, pour le savoir, vous savez ce qu’il reste vous reste à faire !

A travers ce mystère, Thibaut va effectuer des recherches et ce qu’il va découvrir est inimaginable. Oui, le récit bascule dans le roman noir.

Nous plongeons dans les méandres de l’âme humaine et nous découvrons des secrets enfouis qui nous retournent le ventre et le cœur.

Jamais, je n’aurais pensé que l’intrigue prendrait cette tournure et c’est ça qui est fort, Valériane

Taront réussit à nous entrainer dans son chemin et nous prouve qu’il faut se méfier des

apparences …

Ce livre est une très belle surprise, il a réussi à me surprendre et c’est rare…

Alors prêt à découvrir tous les secrets ?

0 commentaire

Comments


bottom of page