Elle n’est pas des nôtres de Sandie Jones


Vous connaissez ces repas de familles qui ont lieu le dimanche.

Vous savez ces moments où nous sommes partagés entre l’envie d’y aller et en même temps de passer son tour pour rester bien tranquillou à la maison (si si avouez le 😉).

Et bien, ce n’est pas le cas pour Kate et Lauren, deux sœurs qui se retrouvent chaque dimanche chez leur mère Rose. Un rituel qui leur est indispensable pour renouer les liens suite au décès de leur père.

Les dimanches se ressemblent ou presque mais il suffit d’un coup à la porte pour que tout change…

Une jeune femme du nom de Jess tient une note avec les résultats d'un test ADN, prétendant être leur demi-sœur.

L’impensable est là et les secrets éclatent un à un.

Chaque femme cache quelque chose et nous révèle que cette famille n’est pas aussi parfaite qu’il y paraît…

Sandie Jones décortique avec brio les relations familiales et nous dévoile avec justesse comment les apparences sont trompeuses.

Nous sommes derrière l’œilleton de la porte et nous observons cette famille vraisemblablement heureuse qui s’effrite au fils des pages.

Lecteur / témoin, il n’y a qu’un pas avec Sandie Jones.

Elle a le don de capter le geste, la parole, ce petit instant de vérité qui nous interpelle et qui nous interroge sur nos propres relations avec notre entourage.

Un récit construit judicieusement sur l’alternance des points de vue de Kate et Lauren et qui nous révèlent les non-dits, les trahisons, la jalousie, les rancœurs.

Un rythme digne d’une série Netflix, impossible à lâcher.

Sandie Jones m’avait scotché avec Je sais tout de toi et une fois de plus elle m’a happé du début à la fin avec Elle n’est pas des nôtres.

Si vous aimez les thrillers domestiques, les secrets de familles, lisez Sandie Jones, vous verrez une fois commencé, impossible à lâcher.

Alors, installez-vous et préparez-vous à un repas de famille explosif.

Prêt à soulever le cloche plat pour découvrir tout les secrets ?

0 commentaire