Blanquette de Laure Buisson

Mis à jour : 21 août 2019

Un pur Régal




Blanquette de Laure Buisson est tout simplement un régal.

Un texte noir, court avec un rythme bien ficelé, vous ne lâcherez tout simplement pas.

L’histoire est la suivante : la narratrice met du tranxène dans la blanquette pour tuer son mari. Il est alors dans le coma, et c’est l’occasion pour elle de se confesser sur les raisons de son acte.

L’histoire peut sembler banale, du déjà vu et pourtant, le lecteur est pris dans un piège : celui d’être enfermer dans un huit clos étouffant dont il ne peut en sortir.

Laure Buisson nous dresse un portrait clinique complètement obsessionnel d’une femme qui fera tout pour être aimé par un seul homme, son mari car même sa fille est un obstacle pour elle.

A la recherche de l’amour pur, parfait, la narratrice éloigne son mari de tout le monde : sa mère, son père, sa fille, ses collègues pour que son amour soit dédié qu’à elle. Pour cela, elle est toujours à la recherche de la perfection, de l’idéal féminin et prête à tout pour avoir l’attention et l’amour en récompense de son mari. Elle use de stratégies et de manipulations pour arriver à ses fins: avoir l’amour de son mari rien que pour elle. Ça fait peur hein?! En très peu de pages, on est pris dans les filets de l’histoire et quelque part nous aussi on est happé par la narratrice avec un sentiment partagé entre admiration et haine. Toutes les émotions y passent et c’est ce que j’ai aimé en lisant Blanquette.

D’ailleurs, j’ai pensé à Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes qui décrit magnifiquement le sentiment amoureux et qui s’applique évidement à l’héroïne de Blanquette : « un amoureux est celui qui attend » nous dit-il.

Tout est dit, la narratrice attend toujours son amoureux car quoi qu’il fasse rien n’est bien pour elle alors elle attend ce moment, l’instant parfait mais existe t-il ?

Blanquette est un petit bijou et vous réfléchirez à deux fois avant d’en manger ...

D’ailleurs, les droits ont été acheté par Alexandra Lamy pour une adaptation au cinéma et j’ai hâte de le voir. Alors êtes vous tenter à lire Blanquette ?

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie