top of page

Billie Pretty a disparu de Sophie Astrabie

Par où commencer ?

Peut être par la fin…

Tu sais ce fameux moment fatidique, celui où nous refermons le livre…

Des petites larmes coulent, le coeur est à fois plein et triste.

Triste de la quitter elle,

Billie, un prénom original qui sonne et qui claque comme si déjà elle nous annonce qu’elle restera bien au delà entre les lignes…

Nous la suivons, enfant, adolescente, jeune femme, femme.

Des pas qui grandissent, qui s’élèvent et qui nous attrapent à chaque instant.

Oui, elle porte une musicalité particulière, celle des notes graves qui écrasent l’enfance mais en même temps qui s’élancent, se détachent de la portée au grès de rencontres, la rencontre avec des notes plus douces, plus légères.

Une partition qui se crée petit à petit au fils du temps et qui dégage une certaine harmonie à l’image de ce qu’elle est, elle,

Billie.

Au fils des pages, les notes grandissent, s’élèvent et nous emportent avec elle.

Le temps s’évapore l’insouciance reste quelque soit les notes qui passent.

Nous suivons au fils des années, sa musique qui nous entraîne dans notre propre musicalité, celui de notre enfance.

Alors, nous sourions, les images reviennent et nous enveloppent le cœur.

Hier n’est pas si loin finalement…

La musique est bien là, elle fredonne un petit air nostalgique qui résonne et qui réveille tous nos rêves.

Forcément, nous n’avons qu’une envie : entendre, encore et encore elle, Billie.

Les dernières pages se glissent entre nos doigts et nous chuchotent que la note finale marque le commencement, le début d’une belle rencontre entre toi, Billie et moi.

Oui, sans le vouloir, sans le savoir, tu t’es accroché à mon coeur, impossible que tu disparaisses.

Une fois de plus, Sophie Astrabie maîtrise les plus belles notes, celles qui parlent au creux de notre cœur et qui pansent tout doucement nos maux.

Coup de coeur absolu pour ce trésor qui décèle la plus belle musique, celle de la vie.

Foncez rencontrer Billie, elle vous attend aujourd’hui en librairie.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page