Bientôt minuit de Marie Pavlenko


Il y a des lectures qui nous frappent en plein cœur. Les mots sont comme des uppercuts, nous les prenons en pleine tête, en plein cœur.

Notre respiration est coupé.

Chaque page nous interpelle et nous martèle : « regarde demain comment tu seras traité ! ».

Aujourd’hui est déjà demain, un pas de plus vers la vieillesse.

Bientôt minuit de Marie Pavlenko soulève un sujet tabou : celui que nous ne voulons pas voir, celui que nous remettons à demain pour oublier.

Il parle tout simplement de nos anciens, leurs quotidiens dans les EHPAD.

Nous rencontrons Emma et Lucien qui se sont aimés pendant des années dans le secret. Chacun était marié mais ni l’un ni l’autre ne voulait blesser leur moitié...

Alors, ils se sont fait une promesse : vieillir ensemble s’ils perdaient leurs conjoints. Lucien perd la mémoire, sa fille le pousse à rentrer en maison de retraite. Emma, elle, n’a rien oublié... Je ne vous en dirais pas plus car cette histoire ne se raconte pas, elle se ressent tout simplement.

Oui, la plume de Marie Pavlenko est sans fard, elle parle sans pudeur de la vieillesse : des peaux flasques, des gestes qui ralentissent et qui souffrent.

Des images que la société rejette et préfère rester aveugle.

Oui, ils sont loin de nous, cloitrés dans des établissements sordides.

Bientôt minuit éclate ce silence avec force et justesse.

Le sombre s’entrechoque avec la beauté de l’amour, l’espoir.

Un récit qui m’a bouleversé et qui reste longtemps même une fois le livre refermé...


Une lecture indispensable à lire pour briser l’invisible mais aussi pour savoir aimer le plus longtemps possible.


Et vous, ce sujet vous parle ?

Connaissez-vous la plume de Marie Pavlenko ?

0 commentaire

Posts récents

Voir tout