Baisers polaires de Janik Coat


Un album tout doux, délicat et poétique, il s’agit de Baisers polaires de @janikcoat @albinmicheljeunesse

Tel un imagier, un mot, un concept, nous plongeons dans l’atmosphère de la banquise.

Oui, chaque mot nous immerge dans le froid et le silence.

Sur chaque double page, une illustration toute douce est proposée pour chaque mot.

Au fil des pages, l’imagier prend vie, les mots défilent et forment une histoire.

Nous découvrons alors Clotaire qui vit dans sa maison sous-banquisaire. Son quotidien ressemble au nôtre : il cuisine, fait du sport. Une vie banale, il s’ennuie jusqu’au jour où la sonnerie retentit et que tout bascule.

Nine débarque dans le quotidien bien routinier de Clotaire.

L’improbable rencontre est magnifiée par un mot.

Un mot qui suggère et l’image qui raconte la retranscription à merveille du sentiment amoureux.

L’image accompagne le mot.

Ensemble, ils traduisent avec justesse et délicatesse la naissance du sentiment.

Une complémentarité qui fonctionne parfaitement pour décliner avec douceur et grâce toute la palette des émotions.

Le duo mot / image forme plus qu’un, tel un petit tableau qui magnifie les scènettes de l’amour : la pudeur, la gêne, la complicité, la séparation, le manque, les retrouvailles et enfin l’amour.

Janik Coat nous embarque dans un pays tout blanc où le froid est chassé par la chaleur des sentiments.

Un album délicat, tout doux qui j’en suis sûr vous réchauffera le cœur.

Un livre d’amour pour les 0 à 100 ans.

Alors, êtes-vous prêt à prendre votre écharpe, votre doudoune, un thé bien chaud pour débouler sur la banquise ?

Restons en contact 

© 2019 by Les miscellanées de Cookie